Petroleum, arrow down (on white background,done in 3d)

Les quantités d’hydrocarbures exportées par l’Algérie en 2017 ont connu une baisse sensible  par rapport à 2016 selon la Banque d’Algérie.

Après les annonces faites la semaine dernière   par l’agence Reuters concernant la baisse des exportations pétrolières algériennes  en 2017 on attendait la réaction officielle des autorités algériennes; Elle est venue hier non pas du ministère de l’énergie ou de Sonatrach mais de la Banque d’Algérie.

 Pour toute l’année 2017, les exportations des hydrocarbures ont baissé de 2,88% pour s’établir à 108 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) contre 111 millions de TEP en 2016, précise une information livrée hier à l’agence officielle.

Ces diminutions des exportations en volume ont concerné beaucoup plus les hydrocarbures liquides (hors exportations de pétrole brut de Sonatrach) que les hydrocarbures gazeux, ajoute la Banque centrale.

En dépit des baisses successives des volumes exportés au cours des deux semestres de 2017, la hausse des prix du baril de pétrole s’est traduite par une augmentation des recettes d’exportation d’hydrocarbures qui ont atteint,  pour toute l’année 2017,le montant de 33 milliards de dollars contre 28 milliards de dollars en 2016, en hausse de 18 %.

Concernant la tendance des cours de pétrole entre 2016 et 2017, le prix moyen semestriel du baril de brut avait connu son plus bas niveau au cours du 1er semestre de 2016 à 40,59 dollars. Pour toute l’année 2017, il a été de 53,98 dollars le baril contre 45 dollars en 2016.

Rédaction AF

Hydrocarbures / Les quantités exportées en baisse en 2017 
3 (60%) 1 vote