C’est un nouvel épisode des projets géants du groupe ETRHB dirigé par Ali Haddad ;Il vient de commander une cimenterie capable de produire 3 millions de tonnes par an à partir de 2020. Problème, le secteur est déjà saturé .

L’information a été donnée par la presse internationale spécialisée. Le groupe ETRHB Haddad a commandé une cimenterie intégrée, qui doit être installée à Rélizane, auprès de l’entreprise d’ingénierie spécialisée dans la construction, FLSmidth, pour un prix dépassant les 100 millions d’euros.

Le contrat signé entre les deux parties prévoit l’ingénierie, la fourniture d’équipement, la supervision de la construction, la mise en service et la formation. L’accord entre dans le cadre du partenariat entre FLSmidth et le constructeur chinois Beijing Triumph International Engineering Company, filiale de China National Building Material Group Corporation, qui a été chargée de la construction de la cimenterie.

L’usine fournira principalement du ciment au marché nord-africain, indique la même source qui précise qu’une fois complétée, la cimenterie aura une capacité de production quotidienne de 12.000 tonnes.
Un risque de surproduction.

La mise en service de la cimenterie est prévue pour la fin de l’année 2020.Une échéance qui ne manque pas de soulever des interrogations .Voici un peu plus d’un an déjà l’ancien premier ministre Abdelmalek Sellal avait en effet mis les industriels du secteur en garde contre les risques de surproduction de ciment au cours des prochaines années en évoquant la répétition du scénario actuel des minoteries algériennes qui tournent à moins de 50 % de leurs capacités en raison du nombre excessif d’usines installées au cours des dernières années dans ce secteur d’activité .

La production nationale de cimment a déjà dépassé la demande nationale pour la première fois en 2017.Les projets d’investissement en cours , notamment ceux du groupe public GICA, conduisent à envisager un excédent de production de près de 10 millions de tonnes en 2020 .C’est le moment choisi par le groupe Haddad pour réalisé lui aussi un investissement dans le secteur .Les industriels algériens n’ont décidément pas beaucoup d’imagination .

Yazid Taleb

Industrie/Le groupe Haddad se paie une nouvelle cimenterie pour plus de 100 millions d’euros.
4.5 (90%) 4 votes