Il aura fallu que des images de la télévision publique concernant une visite du Général de corps d’Armée et chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), Ahmed Gaïd Salah, effectuée dans une caserne à Blida, circulent sur Internet, pour que les russes se rendent compte des amélioration faite par l’armée algérienne à leur «vieux» char d’artillerie sol – air ZSU-23-4 Shilka.

Dans un article publié hier sur le site Internet du journal «Rossiyskaya Gazeta», une publication russe de référence, il est signalé que les forces armées algériennes, qui «continuent d’exploiter plus de deux cents ZSU», ont «non seulement révisé ce char mais également modernisé» puisque celui-ci est doté désormais d’un un système de missile sol-air.

Selon le journal russe, une source algérienne leur a indiqué qu’il s’agit du système Igla. Si les canons d’origine avaient une portée de 2500 et 1500 mètres, avec ce système, ces distances sont portées à 5000 et 3500 mètres, précise-t-on. L’auteur de cet article estimé qu’avec toutes ces améliorations, le Shilka «restera en service pendant de nombreuses années à venir, en concurrence avec les systèmes de défense aérienne militaire étrangers modernes».

Le ZSU-23-4 a été conçu par les russes en 1957. Il a été généralisé dans l’armée de ce pays aux années 70. Il a été remplacé par la suite par le 2K22 Tunguska lancé en 1984. Deux douzaines de pays utilisent toujours le Shilka, indique-t-on du côté russe.

Elyas Nour

Armement/Les russes fiers des améliorations faites par l’armée algérienne au char Shilka
Notez cet article