Lakhdar Belloumi a rejeté une offre marocaine pour être un de ses ambassadeurs pour sa candidature pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026. Pourtant, la proposition qui lui a été adressé par Hichem El Amrani, responsable de ce dossier et ancien secrétaire général de la CAF, est plus qu’intéressante. Selon une source proche de l’association «la Radieuse», dont il est président d’honneur, le premier algérien à décrocher le Ballon d’or africain a décliné cette offre pour ne pas se mettre en contradiction avec «les décisions des instances supérieures». D’ailleurs, juste après avoir reçu le courrier du responsable marocain, le concerné a informé «les instances nationales». Pour dire que la politique s’est impliquée d’une manière directe dans cette affaire. Le joueur a même affirmé sur une chaine de télévision privé qu’il avait consulté «les plus hautes autorités du pays» avant de rejeter l’offre. Le Maroc a voulu s’appuyer sur des stars de plusieurs pays africains et arabes pour défendre son dossier. Cela peut-être nécessaire dans la mesure où pour cette édition (2026) il y a également une candidature commune venue des Etats-Unis, du Canada et du Mexique. Belloumi est le seul algérien avec lequel a pris attache le comité marocain chargé de ce dossier.

Elyas Nour

Mondial 2026/Belloumi refuse une offre marocaine pour être un de ses ambassadeurs
4.5 (90%) 4 votes