Le Congrès mondial amazigh (CMA) a annoncé avoir introduit une plainte contre la très controversée députée islamiste et présidente du microscopique parti de  l’équité et de la proclamation (PEP), Naïma Salhi. L’ONG demande la levée de son immunité parlementaire ainsi que le retrait  définitif de l’Agrément de  son  parti politique. 

L’annonce a été faite dans le communiqué sanctionnant la cérémonie de célébration de la Journée internationale contre la discrimination raciale hier mercredi. Le CMA n’a, d’ailleurs, pas manqué de relever la résurgence « de propos racistes, anti-amazigh et haineux »  qui « se multiplient dans notre société, dans quelques médias et même au niveau des Institutions et  des hauts responsables en toute impunité ».

Le CMA est bien sûr revenu sur les propos scandaleux de « Naïma Salhi, Présidente d’un Parti-écran qui s’est tristement illustrée par  ses  propos dangereux, notamment l’incitation à la haine raciale, injures, appel à la violence et menaces… »

L’action initiée par le Congrès Amazigh est motivée par la volonté de « faire taire les appels à la haine anti amazigh et anti-kabyles et afin de  mettre  l’État algérien devant ses responsabilités et ses engagements pris devant les instances internationales en matière de Droits de l’Homme ».

Pour ce faire, « le CMA a déposé une plainte et demande instamment  la condamnation de cette députée conformément a la loi, en l’occurrence,  les Articles  287 et 295  du Code pénal et les Articles 4 et 6 de  de la Convention internationale d’élimination de toutes les discriminations raciales ». Cette ONG regroupant les Associations amazighes des Pays de Tamazgha et de la Diaspora et dont la mission est d’assurer la défense et la promotion des droits et des intérêts  politiques, économiques, sociaux  culturels, linguistiques  historiques et civilisationnels  des Amazighs a également réclamé une levée de l’immunité parlementaire de Naïma Salhi, ainsi que le retrait de l’agrément de son parti.

Pour ses déclarations racistes et anti-amazigh / Naïma Salhi attaquée en justice
3.6 (72.81%) 128 votes