L’ambassade du Royaume-Uni à Alger s’est fondue d’un post des plus étranges expliquant en somme, que la presse algérienne a mal interprété les raisons qui ont incité la grande Bretagne à intervenir aux côtés des États-Unis samedi, en lançant des missiles sur la capitale syrienne.
« Il y a eu incompréhension de la part de la presse algérienne concernant les raisons ayant conduit le Royaume-Uni à mener une intervention militaire qui avait pour objectif d’affaiblir les capacités du régime syrien dans le domaine des armes chimiques », pouvait-on lire sur la page Facebook de la représentation diplomatique.

Sans titre - Bombardement de Damas / La presse algérienne n’a rien compris, selon l’ambassade du Royaume-Uni

Le post inclus également un lien vers le texte intégral de la conférence de presse du Premier ministre britannique Theresa May transcrit en arabe. L’ambassadeur de Grande-Bretagne M. Barry Robert Lowen, voulait-il aider pour une meilleure compréhension des motifs présentés par son pays ? Ou serait-ce une manière d’exprimer son étonnement concernant les lectures et les analyses traitant du sujet, d’autant plus que la majorité d’entre-elles ne donnent pas de crédit aux motifs évoqués par les États-Unis et leurs alliés.

Bombardement de Damas / La presse algérienne n’a rien compris, selon l’ambassade du Royaume-Uni
4 (80%) 5 votes