L’ambassadeur d’Algérie à Londres, Amar Abba, a été désigné par la revue britannique «Diplomat», ambassadeur de l’année à Londres pour la région Mena (Afrique du Nord et Moyen Orient). La distinction lui a été remise, hier soir, lors d’une cérémonie organisée au prestigieux hôtel Jumeirah Carlton Tower auquelle ont assisté pas moins de 200 diplomates. Neuf autres ambassadeurs ont été honorés par la revue. Pour le continent africain (le découpage géographique de beaucoup de pays occidentaux place l’Algérie, la Tunisie, le Maroc et l’Egypte dans la sphère Mena et non africaine), c’est l’ambassadeur du Malawi Kena Mphonda qui a été désigné. «Dans sa dixième année, la cérémonie de remise des prix reconnaît le travail exceptionnel et les réalisations des différents diplomates à Londres qui tentent d’améliorer le bien-être de leurs nations. Le magazine DIPLOMAT a identifié 10 catégories, et les gagnants ont été nommés par leurs pairs», a indiqué Diplomat dans un communiqué publié sur son site Internet. Agé de 69 ans et père de trois enfants, Amar Abba est l’ambassadeur d’Algérie à Londres depuis décembre 2010. Entre 2001 et 2008, il était ambassadeur en Russie et entre 2008 et fin 2010, il avait hérité du poste de Directeur général des relations économiques internationales au ministère des Affaires Etrangères.

Elyas Nour

Distinction / « L’ambassadeur de l’année » à Londres pour la région Afrique du Nord et Moyen-Orient, pour un diplomate algérien
4 (80%) 1 vote