Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed Ben Salman a porté le coup de grâce au front de refus contre Israël. Dans une interview accordée à un média américain, il soutient avec conviction qu’ « Israël a le droit de vivre en paix sur son territoire ».

« Les Israéliens ont le  droit  d’avoir leur propre État-nation comme les Palestiniens », soutient le prince héritier d’Arabie, dans un entretien publié hier lundi par la revue américaine The Atlantic. Une déclaration qui ne laisse plus de doute sur l’officialisation imminente de la normalisation des relations avec l’État hébreu.

À la question de savoir si le peuple juif a le droit à un État-nation au moins dans une partie de ses terres ancestrales? Le nouvel homme fort de Riyad a répondu n’avoir « aucune objection » religieuse quant à l’existence de l’État d’Israël. « Je crois que chaque peuple, où que ce soit, a le droit de vivre dans sa nation pacifique. Je crois que les Palestiniens et les Israéliens ont le droit d’avoir leur propre terre », répond-il.

Il d’emblée une normalisation des relations entre l’Arabie Saoudite et Israël. Une normalisation qui devra passer par « un accord de paix garantissant la stabilité de chacun », affirme-t-il. Les propos de Mohammed Ben Salman s’inscrivent dans le cadre d’une manœuvre diplomatique forte, visant à imposer l’Arabie comme un interlocuteur incontournable lors des prochaines négociations de paix entre Israël et l’autorité palestinienne. L’administration américaine est supposée présenter son propre plan pour une solution politique à ce conflit très prochainement.

À l’origine de ce rapprochement sans précédent se trouvent des intérêts communs indissociables. La menace iranienne et l’éternelle menace terroriste qui plane sur toute la région sont autant de facteurs ayant favorisé cette normalisation. Pour le prince héritier, l’Iran nourrit des ambitions hégémoniques mondiales. « À côté du guide suprême iranien, Hitler semble gentil », lance-t-il, avant d’enfoncer le clou en soutenant qu’ « Hitler a tenté de conquérir l’Europe alors que le guide suprême tente de conquérir le monde ».

L’État hébreu ambitionne de son côté, d’étendre cette alliance aux autres pays arabes. Dans une déclaration récente, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a présenté son pays comme étant  l’« indispensable allié » des pays arabes opposés à l’Iran.

Mohamed Ben Salman / « Israël a le droit de vivre en paix sur son territoire »
Notez cet article