L’historien Benjamin Stora a tenu à se démarquer de l’initiative «Manifeste contre le nouvel antisémitisme», une pétition signée par près de 300 intellectuels et artistes français et autres, dont l’écrivain algérien, Boualem Sansal ou l’ex-président français Nicolas Sarkosy.

À ce propos, il a tenu à affirmer, sur sa page « Facebook », que le signataire « Jean-Benjamin Stora » est juste un homonyme. L’historien a même annoncé qu’il lancera prochainement une autre pétition qu’il baptisera « Tous contre l’antisémitisme, pas contre les musulmans ».

« Pour certains lecteurs, mon nom apparaît parmi les signataires du manifeste contre le nouvel antisémitisme. C’est un homonyme qui porte presque le même prénom que moi (jean-benjamin). Je n’ai pas signé ce texte et se prépare la publication d’une autre pétition que je baptiserais: Tous contre l’antisémitisme, pas contre les musulmans, qui dit bien ma position », a-t-il écrit.

Rappelons que les signataires de la pétition «Manifeste contre le nouvel antisémitisme» ont demandé que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés d’obsolescence. Une initiative qui commence à susciter du remous au sein des cercles religieux musulmans.
Elyas Nour

Pétition appelant à supprimer des versets du Coran / Benjamin Stora prend ses distances
5 (100%) 9 votes