Le FLN demande au président Bouteflika de se présenter pour un cinquième mandat. Si, jusque-là, le Front de libération national (FLN) s’est refusé de se prononcer ouvertement sur la question, aujourd’hui son secrétaire général, Djamel Ould Abbes, s’est clairement positionné par rapport au cinquième mandat.

«Le choix de se présenter ou non pour un autre mandat est du ressort du Chef de l’Etat lui-même, mais nous au FLN on veut que Abdelaziz Bouteflika brigue un autre mandat pour parachever ce qu’il a commencé en 1999», a-t-il déclaré devant les cadres de son parti. Il faut dire que certaine décision prises par ce parti ces derniers temps avaient semé le doute. Baha Eddine Tliba avait même été traduit devant le Conseil de discipline pour avoir «fomenté» un comité de soutien au cinquième mandat de Bouteflika.

Le député d’Annaba a été «prié» de ne plus s’exprimer sur la question. Et celui-ci, en bon élève, s’est bien évidemment exécuté. Finalement, cela ne voulait pas dire que le FLN avait en tête une «alternative» à l’actuel chef de l’Etat. C’était beaucoup plus une question de timing et de prorogatifs.

Elyas Nour

Politique/Le FLN appelle Bouteflika à briguer un 5e mandat
Notez cet article