L’éventualité de voir le chef de l’Etat briguer un nouveau mandat présidentiel fait peur. Certains militants politiques n’hésitent d’ailleurs pas à radicaliser leurs discours si cette éventualité se confirme.

C’est le cas de Zoubida Assoul. La présidente de l’Union pour le Changement et le progrès (UPC) a lancé un appel aux Algériens pour « sortir pacifiquement dans la rue » si le chef de l’Etat actuel brigue un nouveau mandat. La femme politique, ancienne juge, a expliqué, sur la chaîne El-magharibiya, que son appel est justifié par « l’Etat de santé » du président Bouteflika.

« Nous avons vu la dernière fois lors qu’il a fait la visite à la mosquée Ketchaoua. Il apparaît clairement qu’il n’est pas en capacité de gouverner », a-t-elle indiqué. Elle également ajouté que même sur le plan politique, « ce système doit partir » parce qu’il a « «échoué ». « Nous devons sortir, pacifiquement, dans la rue jusqu’à ce que le régime parte », a-t-elle suggéré. Mais elle a reproché également aux Algériens le manque d’implication. « Nous travaillons tous les jours pour expliquer la situation du pays. Mais le peuple doit également suivre », a dit la femme politique.

C’est le premier appel de ce genre à être lancé par une personnalité politique depuis le début des appels à un 5ème mandat.

Akli O.

Présidentielles 2019 / Zoubida Assoul appelle le peuple à refuser un 5ème mandat
4.5 (90.77%) 13 votes