Le général major Mohamed Salah Benbicha est revenu, ce dimanche 15 avril, sur de nombreuses questions liées au service national. Dans son intervention à la Chaîne III de la radio nationale, le directeur du service national au ministère de la Défense nationale a opposé une fin de non-recevoir aux revendications des médecins résidents sur ce chapitre

Interrogé sur l’exemption du service national dont bénéficient les jeunes qui ont plus de 30 ans, le directeur du service national au ministère de la Défense nationale a précisé que « Trente ans n’est pas un âge où on doit exempter tout le monde. Il y a des gens qui font des études supérieures jusqu’à l’âge de 32 ou 33 ans et qui restent astreints au service national. Tant qu’ils n’ont pas un argument ou un motif qui les dispensent, ils seront toujours concernés », Une réponse claire aux résidents en sciences médicales qui, comme tous les citoyens ayant suivi une formation médicale (médecins, pharmaciens, dentistes, infirmiers, etc), ont été exclus des exemptions du service national dont ont bénéficié les citoyens âgés de plus de 30 ans.

Le droit de bénéficier de cette exemption au même titre que les autres citoyens est l’une des revendications principales des résidents et un des facteurs déclenchant leur mouvement de grève.

Rédaction AF

Service national / Le général Benbicha répond aux médecins résidents
3.5 (70%) 2 votes