Ce qui s’est passé, hier, au Conseil de la Nation (Sénat) est vraiment inédit. Une sénatrice a « profité » de la tribune qui lui a été offerte, et surtout de la présence du ministre de la Justice, Teyeb Louh, pour évoquer un problème personnel, alors que les membres du sénat étaient en séance plénière. Il s’agit de Zahra Guerab, issue du tiers présidentiel (nommée par le Président de la République). Celle-ci est apparemment en conflit avec un de ses voisins, au sujet du terrain se trouvant entre les deux habitations. La sénatrice accuse la femme de dit voisin, une juge, d’user de sa position pour orienter l’issu du procès qui oppose les deux familles depuis 2012. Furieux, le président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, a tenté de ramener la sénatrice à la raison en lui rappelant qu’il est formellement interdit d’évoquer des problèmes personnels. Face à l’intransigeance de celle-ci, qui voulait apparemment que le ministre l’entende coute que coute, Bensalah a dû la faire sortir de force. Teyeb Louh, visiblement gêné aussi par cette situation, a affirmé, de son côté, que « personne ne peut profiter de sa position pour tenter d’influencer la justice ». Si elle a voulu régler son problème, en se comportant de la sorte, la sénatrice s’est probablement attiré les foudres du ministre présent.

Elyas Nour

Vidéo / Une sénatrice évoque en plénière un problème personnel devant le ministre de la justice
4 (80%) 1 vote