Le député islamiste du parti El-Adala, Lakhdar Benkhellaf, a suscité une polémique au sein de l’APN. Ce dernier accusé le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, de faire du favoritisme dans la distribution des quotas de carnets de Hadj en attribuant la part du lion pour les soutiens du pouvoir.

« Ouyahia distribue ces quotas comme si c’était sa propriété», accuse-t-il, tout en affirmant que cinq groupes parlementaires ont tout simplement été «exclut».

Benkhellaf a exhorté, à cet effet, le président de l’APN, Saïd Bouhadja, d’«intervenir et d’enquêter là dessus». Le député RND  Djamel Guigane, a réagi à ces accusations en signalant que les députés d’El-Adala tous comme ceux du FLN, n’ont pas «dépassés leurs quotas», c’est-à-dire «deux passeports pour chaque député».

Loin des préoccupations populaires, « les représentants du peuple » se crêpent le chignon chaque année en se disputant les privilèges qui leur sont octroyés. Des scandales ont même été révélés concernant ces passeports qui des députés ont vendu au marché noir à des prix dépassant des fois les 80 millions de centimes.

Elyas Nour

APN / Les députés se crêpent le chignon pour les « passeports-Hadj »
4 (80%) 1 vote