La Conférence des Nations Unies sur le Commerce et l’investissement (CNUCED) estime les ressources techniquement récupérables mondiales de gaz de schiste à l’équivalent de 61 ans de consommation mondiale d’énergie .

Les dix premiers pays détenteurs des RTR (ressources techniquement récupérables) de gaz de schiste par ordre décroissant sont la Chine, l’Argentine, l’Algérie, les Etats-Unis, le Canada, le Mexique, l’Australie, l’Afrique du Sud, la Fédération de Russie et le Brésil.
Ensemble, ces Etats représentent environ les trois quarts des réserves mondiales, précise ce rapport qui examine l’évolution de l’extraction du gaz de schiste, aux Etats-Unis et dans d’autres pays, afin d’évaluer sa pertinence vis-à-vis des engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat dans un contexte de besoins énergétiques en pleine croissance.
Environ la moitié de des ressources mondiales se trouvent en Algérie, en Argentine, au Canada, en Chine et aux Etats-Unis.

L’Algérie renferme près d’un dixième des réserves mondiales

L’Algérie, à elle seule, détient 9,3% des réserves mondiales. Elle représenterait plus de la moitié des réserves en Afrique. L’Afrique du Sud , possèderait également 28% des réserves du continent.

Pour le gaz conventionnel, l’Algérie représentait en 2016 environ 30% des réserves du continent, 43% de sa production et 56% de ses exportations. Aussi, environ 60% de la production de gaz naturel en Algérie étaient exportés en 2016, principalement vers l’Union européenne.

Réserves AF

Classrment / L’Algérie détient les 3 èmes réserves mondiales de gaz de schiste
2.5 (50%) 4 votes