Les vieux routiers du parti républicain aux États-Unis commencent à activer leur relais pour faire attribuer le prix Nobel de la paix à…Donald Trump. L’idée peut paraitre farfelue, mais théoriquement, elle ne l’est pas tant que ça.

La dynamique de détente entre les deux Corées ainsi que l’abandon du programme nucléaire Nord-Coréen par Kim Jong-un, pourraient donc valoir le prestigieux sésame au très controversé Donald Trump.

L’idée plait bien au 45e président des États-Unis qui ne cache, d’ailleurs pas, son enthousiasme. « C’est très gentil, merci. C’est très gentil », répétait-il samedi, à ses partisans qui scandaient « Nobel…Nobel » dans le Michigan .

Le très impulsif Donald Trump rêve donc d’intégrer le cercle très fermé des présidents américains auxquels on a décerné ce prestigieux prix distinguant ceux parmi les grandes figures de ce monde, qui ont œuvré pour la paix. Trump ambitionne de voir son nom inscrit dans cette petite liste comptant les noms de Theodore Roosevelt, Woodrow Wilson, Jimmy Carter et Barack Obama.

Un prix Nobel de la paix pour Trump ! C’est une idée qui a également traversé l’esprit du président Sud-coréen Moon Jae-in. Ce dernier a d’ailleurs laissé entendre que le locataire de la Maison-Blanche pouvait avoir la prestigieuse récompense. Si ses efforts pour transformer la péninsule coréenne s’avèrent payants.

La détente entre les deux Corées ainsi que le doux rêve d’une dénucléarisation de l’énigmatique Corée du Nord, pourraient, en théorie, justifier l’attribution du Nobel de la paix à l’actuel président des États-Unis. Cependant, nombre d’observateurs évoquent un débat prématuré, tant les négociations concernant la dénucléarisation de la Corée du Nord et le rapprochement des deux Corées sont à leur balbutiement.

Pour ses efforts dans la péninsule coréenne / Donald Trump rêve du prix Nobel
Notez cet article