Des députés FLN et RND, membres de la Commission des finances au sein de l’APN, voudraient faire réviser l’article 6 du projet de loi de finances complémentaires 2018. L’objectif n’est autre que de faire tomber la mesure qui instaure une taxe de 19% sur les véhicules montés localement.  

Selon des sources proches des cercles de ces députés, ces derniers dénoncent une taxe qui aura pour effet de faire flamber les prix des véhicules « Made in Bladi ». Pour ce qui est de cette démarche, les députés soutiennent qu’elle s’inscrit dans le cadre de leur mission première, c’est-à-dire « défendre les intérêts du peuple ».

En tout cas, l’attitude des députés de ces deux formations politiques semble aller dans le sens d’une vaste opération de lobbying menée par des propriétaires d’usines de montage.

Elyas Nour

Les usines de montage soumises à la TVA / Des députés FLN et RND à la rescousse
Notez cet article