Par F | décembre 15, 2012 3:39
prisonnier arabie saoudite

La guerre contre la liberté. C’est l’échange un peu spécial qu’auraient proposé les autorités saoudiennes à des prisonniers. Des détenus des prisons saoudiennes seraient envoyés en Syrie pour combattre.

L’information a été révélée par la journaliste Silvia Cattori sur son site internet. La journaliste y dévoile un document confidentiel,  datant d’avril 2012, et envoyé par Abdallah ben Ali al Rmeizan, directeur de suivi des affaires au ministère de l’Intérieur, à des responsables du ministère saoudien de l’intérieur. Le document est un courrier envoyé précisément au “général Seoud al Thounayane”, du “Bureau secret du ministère de l’intérieur”, et comporte la mention “très confidentiel”, comme on peut le voir sur le document suivant :

Arabie Saoudite: Des condamnés à mort seraient envoyés combattre en Syrie !

“Dans les prisons du royaume des détenus (105 Yéménites, 21 Palestiniens, 212 Saoudiens, 96 Soudanais, 254 Syriens, 82 Jordaniens, 68 Somaliens, 32 Afghans, 194 Egyptiens, 203 Pakistanais, 23 Irakiens et 44 Koweïtis) accusés de trafic de drogues, de meurtre, de viol, méritant le châtiment de la charia islamique et de l’exécution par l’épée -en accord avec eux- seront graciés en échange d’aller combattre pour le Jihad en Syrie après entrainement et équipement. Un salaire mensuel sera versé à leurs familles et leurs proches qui se verront interdits de voyager en dehors de l’Arabie Saoudite”, précise le document suivant. Les condamnés à mort seraient donc graciés à la condition de combattre en Syrie, où ils risqueront finalement la mort.


  • Derniers articles

  • Réagissez

  • Connexion

    Email
    Print