Par F | décembre 27, 2012 9:58
fiscalite

Lors du conseil des ministres tenu le mercredi 26 décembre, le gouvernement a promis qu’il faciliterait l’entrepreneuriat chez les jeunes Algériens, notamment pour ceux qui veulent se lancer dans le commerce.

Moins de papiers et plus d’activités. C’est en résumé ce qu’a promis le gouvernement hier, avec la modification de la loi dans le but de faciliter les démarches des jeunes entrepreneurs qui souhaitent créer leur entreprise.

“Ce texte a pour objet d’adapter les dispositions de la loi 04-08 du 14 août 2004 en fonction des évolutions enregistrées dans le domaine de l’exercice des activités commerciales, d’assouplir les procédures administratives et ainsi faciliter la création d’entreprises et d’emplois au profit des jeunes”, indique un communiqué officiel du Conseil des ministres.

Beaucoup de jeunes Algériens se découragent alors qu’ils n’en sont qu’à l’étape de la création. Les multiples démarches et les lourdeurs administratives sont de nombreux obstacles à la création d’entreprise. Un récent rapport publié par Doing Business, estimait que l’Algérie était l’un des premiers pays dans le monde où les entrepreneurs rencontrent le plus de contraintes. De même, une enquête de l’Office nationale des statistiques confirme cette thèse, et révéle que la première difficulté rencontrée est d’ordre administrative. Le dossier relatif à la création de l’entreprise «est complexe», et les délais «sont longs».


  • Derniers articles

  • Réagissez

    Connexion

    Email
    Print