• Par F | décembre 29, 2012 12:09
    mujao

    Malgré sa prise de distance, tout le monde semble vouloir attirer l’Algérie dans le conflit malien. Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) qui s’avance de plus en plus vers le Nord Mali veut, comme prochaine étape, s’en prendre à l’Algérie.

    Le Mujao se rapproche de plus en plus de la frontière algérienne, d’après RFI, le mouvement islamiste vient de prendre le contrôle d’une localité située au nord-est du Mali, près de Kidal. C’est la première fois que le Mujao se déplace vers la région de Kidal, et se trouve aussi près de l’Algérie. Dans un communiqué, Abu Walid Sarhaoui, porte-parole du Mujao, a annoncé fièrement qu’il comptait installer dans cette région proche des frontières algériennes, des “bastions jihadistes” pour “attaquer l’Algérie voisine”.

    Le Mujao semble plus que décidé à étendre son influence et pour cela il renforce ses rangs et son armement déjà conséquents. Lors de la prise de contrôle de cette nouvelle ville le mouvement islamiste est parvenu à s’emparer d’une vingtaine de véhicules ainsi que d’armes lourdes appartenant à des bandes organisées.

    L’Algérie prépare la contre-offensive

    En face, l’Algérie prépare d’ores et déjà sa défense depuis que le conflit du Nord-Mali s’enlise. Le pays a renforcé la surveillance et la sécurité de ses frontières avec le Mali. Le quotidien El Khabar rapporte dans son édition du 23 décembre que l’armée de terre algérienne, les forces aériennes, la gendarmerie nationale et les forces d’opérations spéciales s’entraînent depuis un mois pour conduire des opérations à grande échelle contre les groupes armés s’ils venaient à attaquer l’Algérie.



  • Articles liés

  • PUB

  • Derniers articles

  • Réagissez

    -->