• Par F | décembre 6, 2012 1:28
    619077-oscar-niemeyer-2007

    Oscar Niemeyer, le célèbre architecte brésilien est décédé ce mercredi 5 décembre, à l’âge de 104 ans, suite à des complications médicales. Le bâtisseur favori du défunt président Houari Boumediene, a marqué l’architecture algérienne avec plusieurs œuvres.

    Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares, est né le 15 décembre 1907 à Rio, dans une famille bourgeoise d’origine allemande, portugaise et arabe. Outre ce patrimoine génétique diversifié, l’architecte était un bâtisseur du monde. Il a imaginé plus de 600 œuvres en 70 ans de carrière. Il a même reçu le prix Pritzker, la plus haute distinction en architecture, en 1988.

    L’Algérie aura été son grand terrain de jeu. Puisqu’il est l’initiateur de l’Université Mentouri à Constantine, de la salle omnisport du complexe olympique, à savoir la Coupole du 5 juillet, et l’École polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger. Il a également conçu la grande Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene (USTHB), et fut le premier à insuffler l’idée d’une Grande Mosquée à Alger lorsque Houari Boumediene était aux commandes de l’Algérie. Mais le projet avait été abandonné.

    L’Algérie a profondément aimé ce grand architecte, et en retour, Oscar Niemeyer a longtemps proclamé son affection pour ce pays. “J’y ai trouvé la meilleure des solidarités. J’ai beaucoup aimé ce pays, j’ai gardé de l’affection. J’ai aimé beaucoup Alger si lumineuse et accueillante”, avait confié, en 2006, au quotidien El Watan, l’architecte brésilien.



  • Articles liés

  • PUB

  • Derniers articles

  • Réagissez

    Connexion

    Email
    Print