• Par F | décembre 29, 2012 3:57
    kalachnikov

    La kalachnikov est de tous les conflits armés en Afrique. L’efficacité meurtrière de ce fusil d’assaut tient de sa facilité de maniement et de son coût peu élevé.

    Sa silhouette caractéristique est connue dans le monde entier, avec son chargeur courbe surnommé, dans certaines régions, la «corne de gazelle». Et elle a été de toutes les guerres, de la décolonisation à nos jours. Elle, c’est la kalachnikov, ou fusil d’assaut AK-47.

    L’AK-47 et ses nombreux dérivés sont, sans conteste, les armes les plus populaires de tous les temps. En Afrique, le fusil d’assaut de fabrication soviétique ou ses clones chinois et autres continuent d’être présents dans tous les conflits.

    La raison de ce succès est évidente. C’est un fusil d’assaut simple, rustique, mais d’une efficacité meurtrière. Avec sa capacité de tir de 600 coups par minute et son chargeur de trente cartouches, il confère à son utilisateur une puissance de feu rarement surpassée.

    Son imprécision relative n’a guère d’importance dans les combats rapprochés, les affrontements de rues et les embuscades, qui sont les situations où il est le plus souvent utilisé. De plus, il n’est pas nécessaire de suivre une formation poussée pour se familiariser avec son maniement.

    Son imprécision relative n’a guère d’importance dans les combats rapprochés, les affrontements de rues et les embuscades, qui sont les situations où il est le plus souvent utilisé. De plus, il n’est pas nécessaire de suivre une formation poussée pour se familiariser avec son maniement…

    Lire la suite sur Slate Afrique

    Roman Rijka



  • Articles liés

  • PUB

  • Derniers articles

  • Réagissez

    -->