Par F | janvier 13, 2013 7:25
rafale

L’Algérie ne participe pas à l’intervention militaire dans le Nord Mali mais semble la tolérer. Elle a autorisé la France à faire passer ses avions militaires au-dessus du territoire national pour se rendre au Mali.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius a déclaré ce dimanche sur la chaine d’information française LCI que l’Algérie a donné une autorisation sans limites à la France pour le survol d’avions de chasse rafale au-dessus du pays.

Les raids aériens français ont déjà commencé et s’enchaînent depuis trois jours sur le Mali. Les forces armées françaises sont parvenues aujourd’hui à freiner l’avance des groupes islamistes vers le centre. La France a également atteint en fin d’après-midi une importante base islamiste près de Kidal, à plus de 1.500 km de Bamako, dans l’extrême nord-est du Mali très proche des frontières algériennes. Le conflit militaire ne cesse de se rapprocher de l’Algérie.

Le chef de la diplomatie française a également précisé que “Nous travaillons avec les Algériens, nous continuons à discuter. Ce que nous avons à l’esprit c’est que si les troupes africaines doivent remonter au nord, il faudra que les Algériens ferment leurs frontières.” Une idée déjà évoquée par l’Algérie il y a quelques mois. Le gouvernement algérien avait assuré qu’il n’hésiterait pas à les fermer en cas d’intervention militaire étrangère au Mali pour protéger son territoire.


  • Derniers articles

  • Réagissez

  • Connexion

    Email
    Print