Par F | janvier 3, 2013 11:19
clinique amina

Faites de belles rencontres sur Mektoube.fr !

Amina, une clinique privée située à Blida vient de déclarer le décès de deux personnes atteintes d’une méningite, et une dizaine de cas malades  sont hospitalisés. Cette série de contaminations inquiète les services médicaux de l’hôpital public de Boufarik lequel a reçu les victimes contaminées.

La Clinique privée Amina de Chiffa fait désormais l’objet d’une enquête judiciaire, après la découverte de 15 cas de méningite et le décès de deux personnes. Ces cas sont inquiétants, car toutes ces personnes avaient été admises initialement pour d’autres raisons médicales qu’une méningite.

“Tous ceux qui ont été admis dans le bloc opératoire de cette clinique pour une anesthésie ont été infectés par cette maladie”, a expliqué au quotidien Liberté, le Docteur Mohamed Youcefi, responsable du service infectiologie à l’hôpital de Boufarik, où ont été admises les personnes atteintes de méningite. Ces cas de méningite seraient donc peut-être dus à “une mauvaise stérilisation des instruments médicaux”, ce qui aurait infecté les personnes lors de leur passage à la Clinique Amina.

“L’enquête que mène la commission médicale déterminera exactement ce qui a provoqué l’apparition de méningite dans cette clinique. Mais tout ce que je peux vous dire, c’est que tous les patients infectés ont été traités par une anesthésie locale. Ils ont subi une anesthésie locale dans la colonne vertébrale. Soit on leur a injecté un produit nocif ou soit alors on a utilisé un matériel non stérilisé”, a expliqué au quotidien le Dr Mohamed Youcefi.

Ce qui inquiète également les services des maladies infectieuses de l’hôpital de Boufarik, ce sont les délais qu’a pris la Clinique pour déclarer cette épidémie car le premier décès a eu lieu le 18 décembre dernier. Pour l’heure, la Clinique est temporairement fermée, et l’enquête déterminera les circonstances de la contamination, et si l’établissement pourra à nouveau exercer.



  • Articles liés

  • Derniers articles

  • Réagissez

    Connexion

    Email
    Print