Par F | janvier 5, 2013 12:27
meurtres afrique

L’Afrique du Sud et le Nigeria passent pour les pays les plus dangereux du continent. Pourtant, ils n’affichent pas le plus fort taux de meurtres. C’est en Côte d’Ivoire, en Ouganda, en Zambie, au Malawi et en Ethiopie que l’on se tue le plus.

L’Afrique du Sud ou le Nigeria ont mauvaise réputation, mais ils ne détiennent pas la triste palme du plus grand nombre d’assassinats.

Certes, on déplore 16.000 meurtres au pays de Jacob Zuma, pour la seule année 2011. C’est beaucoup —une moyenne de 43 morts par jour et un taux de 31,8 assassinats pour 100.000 habitants.

Mais, c’est deux fois moins qu’en 1994, trois ans après la fin officielle de l’apartheid. Le pays, alors en proie à des violences politiques, s’est peu à peu pacifié.

Particularité sud-africaine: 80% des meurtres se font entre des personnes qui se connaissent déjà, selon la police.

Des maris tuent leur femme, des employés leur patron, des amis en viennent aux armes après des soirées trop arrosées, et des dealers de drogue se disputent les territoires dans les townships du Cap.

Au Nigeria, on recense 18.422 meurtres en 2011, selon les chiffres de l’ONUDC, l’Agence des Nations unies contre le crime et le trafic de drogue (PDF), qui a compilé pour la première fois, en 2012, un rapport global sur les homicides volontaires.

Le nombre élevé d’assassinats au Nigeria reflète surtout la forte population de ce pays (162 millions d’habitants). Le taux de meurtres y est presque trois fois moins élevé (12,2 pour 100.000 habitants) qu’en Afrique du Sud…

Lire la suite sur Slate Afrique

Sabine Cessou



  • Articles liés

  • Derniers articles

  • Réagissez

    Connexion

    Email
    Print