• Par F | janvier 23, 2013 8:12
    station_hassi_r_mel

    Quelques jours après l’attaque terroriste contre le site gazier de Tiguentourine, un autre attentat était en préparation pour frapper le site gazier de Hassi R’mel, le coeur battant de la production gazière nationale. Des sources sécuritaires ont appris à Algérie-Focus que les services de renseignement ont déjoué ce qui semblait être une attaque en bonne et due forme, contre un site de production à Hassi R’mel.

    En effet, un terroriste, un ressortissant algérien, âgé d’une quarantaine d’années a été arrêté durant ces dernières 48 Heures à Ghardaïa, située à 105 Km de Hassi R’mel. Cet individu a été interpellé alors qu’il était “en possession de 280.000 dollars et de plusieurs lignes téléphoniques satellitaire pour les communications nationales et internationales”, a-t-on encore appris.

    De son côté, notre partenaire le quotidien Le Provincial a recueilli des informations, à paraître dans son édition du jeudi, qui précisent que cette arrestation est survenue suite à un nettoyage de toute suspicion de “présence terroriste à In Amenas par les forces spéciales algériennes”. Des sources concordantes ont révélé, effectivement, à notre partenaire que les forces de sécurité ont interpellé ce ressortissant algérien, dont l’identité n’a pas encore été révélée,  à “Ghardaïa au moment où il descendait de sa voiture en provenance de Hassi Rmel, le plus grand gisement de gaz naturel du continent africain”. Il est à signaler également que les services de renseignement ont agi en fonction des informations qu’ils ont obtenu de la part des trois terroristes “faits prisonniers à In Amenas”. Ces terroristes auraient révélé des informations précieuses qui indiquent clairement qu’une deuxième attaque terroriste était prévue par un deuxième groupe djihadistre contre le site de Hassi R’mel.

    Le Groupe terroriste de Mokhtar Belmokhtar avait décidé de lancer une attaque contre une deuxième cible stratégique en Algérie. D’ailleurs, un groupe terroriste  composé de 5 éléments “lourdement armés” était à bord d’un 4X4 en partance vers Hassi R’mel pour mener cette mission. Le ressortissant algérien arrêté à Ghardaïa était chargé de leur préparer le terrain en leur fournissant des informations détaillées pour détourner le dispositif sécuritaire mis en place par la Gendarmerie Nationale à Hassi R’mel. Ce groupe a, d’ailleurs, pénétré sur le territoire algérien 48 H avant l’attaque d’In Amenas. Fort heureusement, il a été neutralisé par les forces de l’ANP. Il n’a donc pas pu se rendre à Ghardaïa pour organiser cet attentat terroriste contre le Hassi R’mel . Un attentat terroriste qui devait intervenir au même moment que celle d’In Amenas. Une autre attaque meurtrière a été donc déjouée in extremis. Et avec l’arrestation de ce terroriste à Ghardaïa, les services de renseignement algériens ont obtenu une mine d’informations qui leur permettra de démanteler d’autres cellules terroristes en activité au sud de l’Algérie.

     



  • Articles liés

  • Derniers articles

  • Réagissez

    Connexion

    Email
    Print