• Par F | janvier 28, 2013 12:56
    les-forces-franco-maliennes-conservent-l-ascendant-mais-les-islamistes-armes-opposent-une-vraie-res

    Après avoir pris la ville de Gao, samedi, les soldats français et maliens ont pris ce lundi, le contrôle des accès et de l’aéroport de la ville de Tombouctou, dans le nord du Mali.

    L’opération militaire menée par les troupes franco-maliennes semble porter ses fruits. Elles sont parvenues à avancer jusqu’aux portes de la cité mythique de Tombouctou, et contrôlent désormais l’aéroport de Tombouctou et les accès routiers à la ville, au terme d’une opération terrestre et aérienne menée dans la nuit de dimanche à lundi. Les islamistes n’auraient pas opposé une grande résistance lors de l’arrivée des forces armées. La ville n’est toutefois pas encore entre les mains des forces militaires, mais ces dernières ont bien avancé dans leur opération terrestre. Avec ce contrôle des entrées et sorties de la ville historique, la coalition contrôle désormais la «Boucle du Niger», entre Tombouctou et Gao.

    L’intervention militaire a obtenu des résultats plus rapides que prévus. L’opération sur Tombouctou, intervient seulement deux jours après la prise de Gao, la plus importante ville du nord du Mali et l’un des bastions des groupes islamistes. Les habitants de Gao ont très bien accueilli la libération de la ville des combattants islamistes, ils ont même dansé dans les rues dimanche au son des tambours, rapporte Reuters.

    Désormais la prochaine ville visée par la coalition est Kidal, dans l’extrême nord-est malien, non loin de la frontière algérienne, et fief du groupe islamiste d’Ansar Dine.



  • Articles liés

  • PUB

  • Derniers articles

  • Réagissez

    -->