• Par F | janvier 12, 2013 8:22
    swetto stade

    L’Algérie n’a pas montré grand-chose pendant la première période de ce match amical qui l’oppose à l’Afrique du Sud, le pays organisateur de la CAN. Durant les premières 45 minutes, les Verts ont subi le rythme imposé par les Bafana Bafana lesquels se sont créés plusieurs occasions de but. Fort heureusement, Rais M’bolhi veille au grain.

    En effet, le gardien algérien a repoussé au moins trois tirs dangereux des attaquants sud-africains. Il s’est même imposé lors d’un face à face décisif. Le gardien des Fennecs a sans nul doute été l’homme de cette première mi-temps. Il a assuré comme il se doit son rôle de citadelle infranchissable. En revanche, la défense algérienne a montré des signes de faiblesse notamment sur les côtés où Djamel Mesbah et Mehdi Mostefa ont été dépassés par les débordements des ailiers sud-africains. La charnière centrale composée de Carl Medjani et Essaid Belkalem a répondu présente sur le terrain et a contré les attaques adverses. En attaque, Fouad Kadir a tenté de percer la défense des Bafana Bafana, mais sans grand résultat.  Feghouli n’a pas brillé à l’image du milieu du terrain des Fennecs qui n’a pas été à la hauteur. C’est du moins le constat qu’on peut dresser pendant ces 45 minutes. Les Verts n’ont donc pas encore sorti ses grilles. Le coach national, le Bosnien Vahid Halilhodzic, devra donc revoir sa copie pour corriger les insuffisances constatées pendant cette première mi-temps…



  • Articles liés

  • PUB

  • Derniers articles

  • Réagissez

    -->