Par F | janvier 12, 2013 1:11
arabie saudite enfants

L’Association nationale saoudienne pour les droits de l’homme (NSHR) a lancé un appel pour secourir une Saoudienne de 15 ans mariée de force et désormais poursuivie en justice par son mari, âgé de 90 ans pour s’être refusée à lui.

Elle était effrayée par ce qu’il lui arrivait. Cette jeune Saoudienne de 15 ans a été prisonnière de son destin. Forcée par sa famille d’épouser un homme qui a presque sept fois son âge, la jeune fille apeurée s’est enfermée dans sa chambre lors de la nuit de noces. Le lendemain elle avait fui chez ses parents pour s’y réfugier, refusant de revenir chez son mari.  L’homme à qui elle était promise n’a pas apprécié le refus de sa jeune épouse, arguant qu’il s’agit d’un mariage “légal et correct”, et qu’il a “payé une dot de 17 500 dollars”, rapporte Al Arabiya.

Furieux, l’époux a décidé de porter plainte contre la famille de la jeune fille, et a demandé à récupérer la totalité de la somme, ou le retour de sa femme, soupçonnant une conspiration de la part de son épouse et de sa mère.

Suhaila Zein al-Abedin, une membre de la NSHR est intervenue pour demander de sauver “cet enfant de la tragédie le plus vite possible”, étant donné que le mariage en Islam doit être consenti des deux côtés et représente un engagement mutuel. Ce qui n’est pas le cas de cette jeune fille. Preuve en est, précise la militante, sa fuite subite du domicile conjugal. L’association en a profité pour évoquer l’idée d’imposer un âge légal à 18 ans pour le mariage, afin d’éviter ce type de dérive.

Le mariage des filles mineurs ne concerne pas seulement l’Arabie Saoudite. Dans plusieurs pays, des ONG dénonce ces unions forcées d’enfants qui nuisent à l’avenir et à la santé de ces filles. On estime à 70 millions le nombre de mariages d’enfants dans le monde.


  • Derniers articles

  • Réagissez

    Connexion

    Email
    Print