Par F | avril 23, 2013 12:04
Soummam

Déjà leader national dans la production des laitages et yaourts, la Laiterie Soummam compte s’agrandir. La société, fondée et gérée par Lounis Hamitouche, “EL HADJ” en 1993, a acquis 17 hectares dans la zone industrielle d’Akbou en vue d’installer de nouvelles lignes de production.

Le fondateur de la mythique marque de production de Yaourts et autres produits laitiers, a indiqué, lors d’une conférence de presse organisée lundi 22 avril dans l’enceinte de l’usine, à Akbou (Béjaïa), que la Laiterie Soummam a bénéficié d’une ligne de crédit auprès du CPA pour agrandir sa gamme de produits. L’entreprise, qui a récemment acquis la laiterie de Beni-Tamou, à Blida, compte investir, dans un proche avenir, dans le lait UHT (Ultra-haute température). «Les machines sont déjà là. Il ne reste qu’à l’installer », dit, fièrement le patriarche.

L’autre grand projet de la Laiterie Soummam est d’augmenter le taux d’intégration du lait frais dans les produits fabriqués dans ses ateliers. «Actuellement, nous sommes, globalement à 40% du lait frais dans nos yaourts. Dans certains produits comme Lben, l’intégration est déjà à 100% », a-t-il dit. Pour parvenir à cet objectif, l’industriel a entrepris une vaste campagne d’aide aux éleveurs. Ces derniers reçoivent beaucoup d’aides de la laiterie, y compris des génisses. Résultat de cette politique : la laiterie Soummam prélève près de 14 millions de litres par mois chez 4000 éleveurs provenant de 14 wilayas. La quantité peut être dépassée. Mais l’entreprise ne dispose pas d’assez d’espace de stockage. Ce développement se heurte, cependant, à d’innombrables blocages. A titre d’exemple, l’Office national interprofessionnel du lait (ONIL) doit à la Laiterie Soummam 3,5 milliards de dinars au titre des subventions que cette dernière verse aux éleveurs. «Nous n’avons pas été payés depuis janvier 2012 », déplore Lounis Hamitouche qui continue, pourtant, à verser la subvention et la marge aux collecteurs alors que cette tâche revient normalement à l’ONIL. Soulignons enfin que la Laiterie Soummam produit actuellement près de 6 millions de pots de yaourt par jours. Elle emploie 1050 personnes de manière directe et crée des milliers d’autres emplois indirects.

Essaïd Wakli


  • Derniers articles

  • Réagissez

    Connexion

    Email
    Print