Par F | août 19, 2013 7:58
eau algerie

Même si l’alimentation en eau potable s’est nettement améliorée cet été, le nombre de foyers algériens n’en disposant pas 24h/24 reste très élevé.

Le bilan est dressé par Messaoud Terra, un cadre du ministère des Ressources en eau. Dans une communication officielle, il fait état d’une dotation moyenne de 175 litres d’eau potable par jour cet été. Un chiffre significatif quand on sait que la dotation n’était que de 30 litres/jours en 1962 et 120 litres en 2001. Une promesse tenue aussi puisque le gouvernement avait promis de mettre l’accent sur l’eau pendant la période estivale.

Une bonne pluviométrie – qui a permis un taux de remplissage des barrages – a nettement contribué à l’amélioration de l’alimentation en eau potable en Algérie. Le réseau de distribution aussi. Il est passé de 55.000 km en 1999 à 105.000 km actuellement. Un ambitieux programme de modernisation de ce réseau devrait être lancé selon Messaoud Terra.

Dans le détail, 95% de la population algérienne accède à l’eau potable. Mais selon l’Algérienne des Eaux, qui gère 80% du réseau - 22% de la population bénéficie d’une alimentation en eau potable 24h/24. 34% des Algériens ont accès à l’eau potable une fois par jour. Résultat : 24% des clients n’ont l’eau potable qu’un jour sur deux, 14% uniquement un jour sur trois.

Messaoud Terra a enfin rappelé que l’Algérie a investi plus de 2.000 milliards de dinars à travers les trois derniers plans quinquennaux de développement (2000 à 2014) dans le secteur des Ressources en eau.

(Avec APS)


  • Derniers articles

  • Réagissez

  • Connexion

    Email
    Print