• Par F | octobre 14, 2013 9:45
    Al Jazeera Sports

    La chaîne qatarie Al-Jazeera Sport ne compte pas rester silencieuse face au piratage par l’ENTV du match Burkina Faso-Algérie, le match aller des barrages pour le Mondial 2014. Dans un communiqué rendu public sur son site internet, elle annonce qu’elle va poursuivre en justice la chaîne Algérienne, l’ENTV qu’elle accuse d’avoir violé “ses droits de retransmission”  acquis chèrement auprès de la société Sport Five.

     

    Dans ce communiqué,  Al-Jazeera Sport  nous apprend également que la société Sport Five qui lui a cédé tous les droits de retransmission des matchs barrages pour la Coupe du Monde 2014 a saisi la Confédération africaine de Football (CAF) pour dénoncer la “diffusion illégale du match Burkina Faso-Algérie par la télévision publique algérienne”. D’après Al Jazeera Sport, Sport Five, le leader européen et africain dans la gestion des droits marketing et audiovisuels sportifs, a adressé cinq lettres de protestation à l’ENTV pour lui exiger “l’arrêt immédiat de la diffusion illégale” de ce match barrage. Dans ses lettres, Sport Five a menacé les responsables de l’ENTV de les ester en justice si cet ” acte de piratage” n’est pas suspendu. Sport Five a fait savoir également que l’ENTV encourt de graves sanctions qui lui seront infligées par la CAF et la FIFA.

    De son côté, la direction générale de l’ENTV se défend contre ces graves accusations et met toujours en avant son droit de retransmettre le match de “l”équipe nationale que le pays entier soutient et porte dans son coeur”, argue Tewfik Khelladi, le DG de l’ENTV.

    Ce dernier, dans ses diverses interventions médiatiques, a fait savoir que l’ENTV était disposée à payer pas moins de 1,5 millions d’euros à Al-Jazeera Sport pour pouvoir retransmettre légalement le match Burkina Faso-Algérie sur sa chaîne terrestre. Mais la chaîne qatarie a refusé cette offre généreuse de l’ENTV et n’a même pas daigné entamer des négociations en bonne et due forme, accuse Tewfik Khelladi d’après lequel Al-Jazeera a cherché à exercer un chantage sur les autorités algériennes en instrumentalisant cette délicate affaire afin de les amener à autoriser l’ouverture d’un bureau d’Al-Jazeera à Alger.   Pour l’heure, il demeure difficile de confirmer la véracité de toutes ces informations. Mais une chose est sûre : le torchon continuera à brûler dans les jours à venir entre l’ENTV et Al-Jazeera…



  • Articles liés

  • PUB

  • Derniers articles

  • Réagissez

    -->