Par F | novembre 28, 2013 7:01
renault1

La date avait déjà été annoncée, mais cette fois-ci elle est bel et bien officielle, la première Renault Symbol montée par l’usine algérienne de Ouled Tlélat sortira en novembre 2014, d’après Amara Benyounes, le ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement.

A l’occasion d’un déplacement en France, afin d’assister à la première session du Comité mixte économique France-Algérie (COMEFA), Amara Benyounes en a profité pour faire le point sur l’avancée de la construction de la première usine Renault sur le sol algérien. L’installation de l’usine de montage se fait dans les délais, et permettra, de produire des véhicules dès 2014.

“Lors de ma rencontre (mercredi) avec des responsables du Technocentre de Renault, ces derniers m’ont réaffirmé solennellement leur engagement à être au rendez-vous de novembre 2014 pour la sortie de l’usine du premier véhicule Renault-Algérie”, a déclaré M. Benyounes à l’APS, à l’issue d’une rencontre, au Medef (Patronat) international, avec des entreprises françaises. Sa rencontre avec des responsables du constructeur automobile français Renault mercredi 27 novembre lui a permis d’affirmer que ”les Algériens pourront, à partir de novembre 2014, conduire leur première voiture qui sortira de l’usine de Oued-Tlélat à Oran.” Cette première voiture sera la Renault Symbol, un véhicule plébiscité par les Algériens, mais habituellement produite en Roumanie.

Désormais l’usine d’Ouled Tlétat devra produire sur place. Dans un premier temps,  l’objectif est de monter quelque 25.000 unités par an avant de passer à une cadence supérieure, dans un second temps, dans les alentours de 2020, à 75.000 unités/an. En revanche le prix sera le même que celui de la Renault Symbol actuellement importée en Algérie, en revanche celle produite localement sera de même, voire de meilleure qualité. 

La rédaction avec APS


  • Derniers articles

  • Réagissez

    Connexion

    Email
    Print