galloway Ce lundi et après un voyage de presque 8000 kilomètres plus de 1 million de livres sterling d’aide et des douzaines de véhicules vont peu à peu entrer dans Gaza cette semaine, grâce au mouvement de solidarité « Viva Palestina » de George Galloway.

Galloway, un député britannique, a mené une campagne qui a mobilisé des milliers de personnes de la communauté musulmane au Royaume-Uni.

Des donations pour les victimes de la guerre d’Israël contre Gaza ont été rassemblées venant de plusieurs régions dans le pays, et un convoi de 100 camions a quitté Londres, puis traversé la France, l’Espagne, pris le bateau pour le Maroc puis poursuivi à travers l’Afrique du Nord jusqu’en Egypte et où il a fallu attendre deux jours à la frontière de Rafah.

Les animateurs de la campagne étaient en pourparlers avec les officiels égyptiens pendant deux jours. Dimanche l’Egypte a permis à un petit groupe de volontaires libyens d’entrer dans Gaza, et a coordonné le passage de trois camions de fournitures médicales vers Israël par le passage d’Al-Auja au sud de Rafah [l’obligation de transiter par l’intermédiaire d’Al-Auja sous contrôle israélien est une procédure très longue et qui peut s’avérer coûteuse, Israël se donnant le droit de taxer les produits et équipements destinés à Gaza, ou simplement de les interdire – N.d.T]..

Selon les organisateurs le blocage à Rafah venait des produits alimentaires sur lesquels les officiels égyptiens disaient ne pas avoir été informés.

Les responsables égyptiens ont déclaré qu’ils pouvaient expédier ces approvisionnements, aussi bien que de l’équipement lourd comme un camion de pompiers, un système de filtration des eaux et un bateau de pêche, vers Israël où ils pourraient utiliser d’autres passages.

Une fois que l’accord avait été conclu et que les mécanismes pour que tous les approvisionnements entrent dans Gaza soient fixés, le convoi a pu entrer dans la territoire assiégé avec le reste des marchandises.

Des groupes de scouts ont accueilli le convoi dirigé par Galloway qui a déclaré : « nous sommes arrivés en Palestine le jour de l’anniversaire du Prophète. Nous avons fait des milliers de milles, nous avons perdu quelques personnes et quelques véhicules mais nous sommes arrivés en Terre Sainte. »

Galloway a expliqué que ce voyage vers la Palestine était le plus significatif pour lui, puisqu’il a lieu peu de temps après le massacre de tant de personnes. Il a affirmé que tous les membres du convoi ont obtenu le droit de passer par Rafah, après que quatre d’entre eux se soient vus refuser l’entrée en Egypte la semaine dernière et aient été forcés de retourner à Londres.

Les camions d’approvisionnements seront transférés dans Gaza par le Croissant Rouge égyptien, ou transférés directement par les volontaires de « Viva Palestina », et indirectement par l’intermédiaire des postes-frontières israéliens.

Dans un communiqué publié au moment de l’entrée du convoi dans Gaza, le porte-parole Farid Arada a déclaré que le groupe « se dirigera le long de la route Salah ad-Din vers la ville de Gaza et témoignera de la façon dont la machine de guerre israélienne a causé la destruction et la mort. »

Les Gazans se rassemblent le long des routes pour voir la file des véhicules, et Arada a déclaré que le mouvement espérait que les gens du pays recevraient le message qu’ils ne sont pas seuls.

Source www.info-palestine.net

Article précédentM. l’ambassadeur d’Iran à Paris pique un coup de sang contre la France
Article suivantL’élection présidentielle du 09 avril 2009: Le président Abdelaziz BOUTEFLIKA inversera t-il la tendance de la faiblesse du système partisan et de la société civile ?