Après «L’Attentat», adapté au théâtre récemment, c’est autour d’une autre œuvre littéraire de Yasmina Khadra de faire l’objet d’une adaptation, au cinéma cette fois. En effet, le projet de film algéro-français «Ce que le jour doit à la nuit» a été lancé samedi à El Malah, dans la banlieue d’Ain Temouchent, lieux même qui ont inspiré l’auteur.
Un budget de 17 millions d’euros a été réservé à ce projet cinématographique, dont la majeure partie sera tournée à Oran et à El Malah en plus de Mostaganem, Sidi Bel Abbes et une autre ville côtière.

La Rédaction

Article précédentAlgérie. La Gendarmerie s’équipe de radars ultramodernes
Article suivantLe cas Soltani