Drame à Constantine ! Deux femmes comédiennes ont été sauvagement agressées dans l’enceinte même du théâtre régional de la capitale de l’est algérien, révèle le dramaturge algérien Ahmed Rezzak sur sa page Facebook.

Ahmed Rezzak a en effet vivement réagi sur sa page Facebook pour soutenir les deux femmes de théâtre, Sabrina Quoraichi et Meriam Alak, qui se sont faites humilier par un employé du théâtre qui les a tabassées après les avoir insultées. Le dramaturge lance un appel en direction du  «premier responsable du secteur, le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi, pour qu’il intervienne vite afin de mettre fin à ces dérives.»

Il dénonce, en outre, ce qu’il qualifie de «politique d’esclavage entretenue par les administrations du secteur contre les artistes et dramaturges, une politique qui use des deux poids deux mesures et de la hogra. Tous ces ingrédients réunis font du secteur de la culture un secteur qui s’érige sur la base de la politique de la terre brûlée.»

«Il est du ressort du ministre de la Culture de prendre les dispositions nécessaires pour mettre fin à ces agissements qui portent atteinte aux artistes et ce, à l’échelle nationale», ajoute-t-il.

Par ailleurs, le dramaturge appelle tous les citoyens à se réunir devant le théâtre de Constantine et tous les théâtres d’Algérie, pour exprimer leur soutien aux deux femmes de théâtre et pour soutenir également tous les artistes algériens qui souffrent de cette politique de dénigrement.

Massinissa Mansour