C’est en pleine campagne mondiale contre les terroristes de Daesch que le ministre irakien des Affaires Etrangères, Ibrahim Al-Jaafari Al-Ashaiqer effectue, à partir de mercredi, une visite de travail en Algérie.

Le responsable irakien va discuter avec son homologue algérien des questions diplomatiques courantes. Mais il va certainement aborder la question de la lutte contre le groupe terroriste Dasch, qui occupe une partie de l’Irak. Les deux responsables vont également discuter de l’épineuse question des prisonniers algériens détenus dans les prisons irakiennes qui a souvent fait les gros titres de certains journaux arabophones qui ont crié au scandale et réclamé le retour de ces ressortissants en Algérie. Chose que réfutent les autorités irakiennes qui ont expliqué qu’il s’agit souvent de personnes condamnées pour terrorisme.

L’Irak vit dans une situation instable depuis la chute de Saddam Hussein en 2003. La situation sécuritaire semble s’améliorer mais la chute des prix du pétrole a aggravé la situation économique d’un pays plus que jamais divisé. Une question qui sera certainement au cœur des discussions entre le ministre irakien et les responsables algériens.

Essaïd Wakli

Article précédentPrisons/ 422 imams et mourchidate pour «redresser» les délinquants
Article suivantCommerce/ La patate algérienne dans des assiettes étrangères