La protection civile algérienne envisage de se moderniser afin de s’acquitter de ses missions de la meilleure des manières. A cet effet, il est clair que plus de moyens technologiques sont nécessaires. C’est dans ce sens que de nouveaux équipements seront mis à la disposition des équipes d’intervention.

Le colonel Achour Farouk, directeur de la communication de ce corps, a indiqué, aujourd’hui, en marge d’une cérémonie de sorties de promotions d’agents de la protection  civile, que six hélicoptères seront mis en service d’ici la fin de l’année dans le cadre du secours aérien. « Six hélicoptères entreront  en service avant la fin de l’année en cours après l’accomplissement des formations requises aux équipes de secours entre pilotes, techniciens et secouristes au nombre de cinquante », a-t-il déclaré dans des propos repris par l’APS. « L’utilisation de ces hélicos va apporter, à coup sur, un «plus qualitatif» aux opérations de secours à travers tous le territoire national« , a-t-il estimé.

Par ailleurs, le même responsable a affirmé qu’une réflexion « sérieuse » est engagée actuellement pour l’utilisation des drones lors des interventions. « Il y a effectivement un projet pour l’utilisation des drones dans les opérations d’intervention et de reconnaissance », a-t-il lancé.

Rappelons que la protection civile compte actuellement 60 000 agents. Leur nombre sera porter à 70 000 d’ici 2018. Les éléments de ce corps ont procédé en 2015 à près de 900 000 interventions, soit près de 2500 interventions quotidiennes.

Elyas Nour 

Article précédentBouira/ Deux terroristes abattus
Article suivantSanté/ Implantation réussie d’un stimulateur cardiaque à Naâma