Religion/ Les évêques d’Algérie honorent les victimes chrétiennes de la décennie noire

0
Advertisement

Les évêques d’Algérie ont diffusé récemment une lettre en mémoire des « martyrs » catholiques de la décennie noire. En tout, ce sont 19 prêtres, religieuses et religieux, qui ont été victimes de violences dans les années 1990, en Algérie.

Cette lettre des évêques algériens, publiée à l’occasion du «dimanche des Rameaux» (une commémoration du calendrier liturgique chrétien), est «un appel à la mémoire collective, non pas pour regarder vers le passé, mais pour célébrer un appel», a expliqué Mgr Paul Desfarges, administrateur apostolique d’Alger et évêque de Constantine et d’Hippone.

«On a quelque chose à recevoir de ce qui a été le sens de leur vie et de leur mort aujourd’hui», a-t-il affirmé avant d’ajouter qu’«ils sont morts par fidélité à l’Amour, ils ont vécu jusqu’au bout de leur lien à ce peuple algérien, pour qui ils ont donné leur vie», a-t-il assuré.

Mgr Desfarges a dit que des prières sont faites pour que le pardon soit possible. « Il nous faut dans notre vie quotidienne beaucoup de petits pardons. Il ne faut pas rentrer dans le jeu de ceux qui propagent la haine, et lancer une guerre entre musulmans et chrétiens», a-t-il estimé.

M.M.

 

Article précédentUn pont, 3 pays : la grande réussite de l’Europe et le terrible échec du Maghreb
Article suivantRadicalisation/ Olivier Roy réfute la thèse de l’échec de l’intégration