Pour la clôture de la manifestation «Constantine, capitale de la Culture arabe», le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a visité la ville des ponts suspendus. Excepté quelques prises de position politiques, il n’a eu rien à offrir à la population locale.

Le premier ministre, qui a inauguré des projets et lancé d’autres, a notamment profité de la visite pour rappeler, à l’adresse du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) que «l’unité nationale » est « sacrée». «L’unité nationale est une ligne rouge à ne pas franchir et elle ne doit en  aucune façon être sujet de marchandage».  Il a souligné que grâce à l’officialisation de tamazight  en  tant que langue nationale et officielle, il a été mis fin à la politisation  de cette langue pour devenir l’une des constantes de l’identité nationale, appelant  les experts et chercheurs à lui donner sa dimension culturelle et scientifique.

Sur le plan économique, le premier ministre a demandé à «gagner» la bataille de l’agriculture. «Il faut gagner la bataille de l’agriculture, et l’Algérie a le potentiel (terres cultivables et eau) pour réaliser ce but»,  a-t-il indiqué.

Pour le reste, Sellal a seulement assisté à la cérémonie de clôture de la manifestation «Constantine, capitale de la Culture arabe 2015».

E.W.