Chakib Khelil ne se contente pas, comme il tente de l’accréditer, de se nourrir de spiritualité lors de sa tournée à travers les zaouïas du pays. Selon le journal El Bilad, il offre également des chèques conséquents aux chouyoukhs de ces institutions religieuses.

Selon la même source, Chakib Khelil, après ses opérations de communication publiques et fortement médiatisées, s’isole avec les chouyoukhs pour leur glisser les fameux chèques. Cela a été notamment le cas lors de sa visite à la zaouïa de Sidi Adda Mahieddine de Beni Khettab, dans la wilaya de Relizane, indique la même source, ajoutant que c’est cette générosité de l’ex-ministre de l’Energie qui suscite l’élan d’hospitalité des chefs spirituels des zaouïas à son égard.

La justice algérienne serait, pour sauver ce qu’il lui reste de crédibilité, bien inspirée d’ouvrir une enquête sur ce qui s’apparente à une grande entreprise de corruption.

A.F.