Une quinzaine de personnes ont été arrêtées à Béjaïa suite à un rassemblement des citoyens de la commune de Barbacha, a-t-on appris de sources locales.

Parmi les personnes appréhendées, un citoyen est blessé, dit-on de source proche des manifestants. Le maire sortant de la commune, le militant du PST, Mohand-Sadek Akrour, figure parmi les personnes arrêtées. Les citoyens de la commune de Barbacha, distante d’une quarantaine de kilomètres au Sud-Ouest de la wilaya, ont refusé de laisser s’installer la nouvelle assemblée communale issue des élections du 29 novembre dernier. Ils exigent que le candidat du PST (Parti socialiste des Travailleurs), élu avec 38% des suffrages soit installé maire de la commune à la place de l’actuelle Alliance composée du RCD, FLN et RND.

A défaut d’avoir gain de cause, ces citoyens observent depuis hier un sit-in devant le siège de la wilaya. Cela pendant que le siège de la commune de Barbacha reste fermé depuis le mois de novembre.

E. W.

Article précédentBouteflika est-il important, ennuyeux, inutile ou stratégique ? Par Kamel Daoud
Article suivantAADL : les certificats de résidence seront délivrés par la police au lieu des communes