Ahwel el ness (3)

0
81

Previously, ou « parce que le nombre et l’emplacement comptent »

Aouicha, qui fut déjà en pleine période de réflexion (horloge biologique et hormones en fête obligent), est abattue par la nouvelle … ça la touche plus qu’elle ne veuille se l’avouer, c’est quelque part une sorte d’échec…

Puis elle se met en colère contre la Société : si sa cousine se sent honorée parce qu’un jeune ayant réussi à l’étranger, ayant sa maison, un bon boulot, et qui en plus est socialement et moralement bien, va l’épouser, elle, la Aouichette, pas besoin d’être l’épouse de quelqu’un comme lui pour se sentir importante; elle est déjà importante !!!
Mais vas expliquer ça aux gens des petits douars (villages), pour qui ce n’est qu’une femme habitant seule….lahchouma ! La honte

Et si par exemple, elle passait par le même système de recrutement d’un époux, elle va être la risée de tous, ça sera encore pire que d’être traitée de bayra (vieille fille)…Pourtant, c’est exactement les mêmes motifs, la même recherche de la moitié religieuse, qui la pousseront à faire comme le Kaddour, sauf qu’elle n’est pas un homme …

Du coup, elle, non seulement sera la honte de la famille dans cette quête du halal par recrutement offshore, mais en plus, les seuls candidats qui postuleront seront des psychopathes, des profiteurs, de la racaille, des anciens futurs harragas (sans papiers)… bref rien qui n’ira avec son beau sac à main Fendi.

Alors que pour les Kaddour, c’est pas du « recrutement offshore par manque d’effectif », c’est carrément l’énorme multinationale à qui ont cire les bottes pour qu’elle vienne recruter. Et quand les Kaddour le font, ça rajoute tellement à leur aura, ils ne deviennent pas uniquement des fils du bien, mais de ceux qui ont par référendum national, un visa sans escale pour el jenna (le paradis).

Les donzelles choisies ont déjà l’honneur d’ETRE SELECTIONNEES, ça veut dire que c’est la crème de la crème des femmes.

La sélection ? c’est plus grandiose que la Star Ac’, plus minutieux qu’un casting pour desperate housewives, et plus inquisiteur qu’un dépôt de dossier à la préf’ (déjà, les partisans de l’émigration choisie à la préf, doivent mettre « approuvé » directement sur les demandes de regroupements familiaux des jeunes Kaddours : les Oum kaddour et compagnie, vont vous sélectionner la plus belle, la plus tranquille, la plus sage, la plus chatra (débrouillarde) de toutes les femmes connues. Toutes familles connues, incluant très éloignées, voisins, familles de voisins, familles très éloignées de voisins…)

La colère est au summum, il est temps de passer à l’action pour la Aouichette. Quant à Kaddour, pauvre Kaddour …

Que va-t-il faire le Kaddour ? Vous le saurez au prochain épisode…

Rose Laine