Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, est de retour à Oran. Cette visite de travail et d’inspection intervient deux mois seulement après celle effectuée en décembre dernier qui a coïncidé, rappelons-le, avec le sommet extraordinaire de l’Opep.

Encore une fois, l’évènement énergétique a motivé cette visite qui coïncide avec le 38ème anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures. Le président visitera, à l’occasion, la zone industrielle d’Arzew où il prononcera un discours portant, d’après quelques indiscrétions, sur l’avenir énergétique du pays dans ce climat de crise globale, ainsi que sur les principes de la politique future du président, une fois réélu. Cette visite a donc un parfum de campagne. Pour rappel, lors du discours de la coupole où il a annoncé sa candidature pour un troisième mandat, le président a renouvelé son appel à la Nation pour se retrousser les manches afin de construire une économie diversifiée et créatrice de richesses.

Ce leitmotiv serait également l’un des piliers indicateurs du discours d’aujourd’hui, note-t-on. L’événement énergétique sera toujours à l’honneur. Connue pour être un pôle économique, la ville d’Oran a été choisie pour célébrer l’événement national du 24 février 1972. C’est à la zone industrielle d’Arzew que le président de la République prononcera un discours à l’occasion du 38ème anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et le 54ème de la création de l’UGTA. S’adressant à la Nation, le chef de l’Etat aura, sans doute, beaucoup de messages à délivrer. Hormis ces postulats de la bataille présidentielle annoncés naguère à la coupole, aucune information n’a filtrée.

Hier matin, à l’APC d’Oran, des responsables du cabinet étaient en pourparlers avec les services sanitaires municipaux qui veilleront sur l’hébergement et la restauration du cortège présidentiel.

Améliorer le cadre de vie des Oranais

D’après une source proche du maire d’Oran, quatre hôtels oranais ont été choisis pour héberger les accompagnateurs du chef d’Etat. D’après un cadre de la Sonatrach, le chef de l’Etat inaugurera une nouvelle unité d’ammoniac, située dans la zone industrielle d’Arzew, et inspectera le chantier du complexe du GNL. Le cortège présidentiel s’arrêtera sûrement au chantier du Palais des conventions de Sonatrach qui est censé accueillir la conférence internationale sur le GNL16 prévue en 2010.

Quant aux projets à caractère social, Abdelaziz Bouteflika procédera à la pose de la pierre inaugurale du projet du tramway et inspectera le projet des 350 logements de type Cnep/Immo ainsi que celui des 100 locaux commerciaux, en cours d’achèvement, qui seront destinés aux chômeurs de la Cité Ahmed Zabana. A Oran, M. Bouteflika inspectera le projet du stade olympique, entre autres. Il faut rappeler qu’El Bahia a bénéficié d’une enveloppe de 14,6 milliards de dinars dans le cadre du programme supplémentaire. Les responsables locaux ont tenu à noter qu’aucun président n’avait eu aussi d’intérêt pour Oran qui est restée en marge du développement, pendant de longues décennies.

Quant à la population oranaise, elle sollicite son président à veiller sur ces centaines de milliards qui sont originellement affectés pour la réhabilitation de leur cadre de vie et de relever le niveau de vie. «Chose qui reste hypothétique», notent des citoyens.

K. Issam
Source: lefinancier-dz.com