Par Nassim Brahimi

Il ne manquait plus que lui. Abassi Madani, lui oui, il parle toujours et nous conseille de ne pas aller voter. Rien que pour ça je pourrais changer d’avis le 9 avril.

«Peuple algérien, nous vous appelons en cette occasion historique à boycotter la prochaine élection présidentielle», dit-il. Ok merci pour le conseil, mais on en veut pas.

«Les élections sont devenues, en Algérie, un moyen de consacrer une réalité pourrie et une corruption rampante», rajoute-t-il. Oui, mais c’est toujours mieux que tes projets talibans.

«L’Algérie va de mal en pis et il s’avère que le seul moyen d’y mettre fin est de changer le régime le plus vite possible». Entièrement d’accord, tu propose quoi ? Le FIS ?! Si tu oses le faire…
Je te rappelle que tu y es pour quelques choses, au cas où tu aurais la mémoire courte.

L’Algérie veut oublier ton épisode. Je veux oublier que tu as existé un jour.

On n’est pas satisfait de notre Algérie.
Mais on l’est amplement que tu n’y vives plus.
Alors tu te tiens à carreau.

N.B.