Deux morts et plusieurs blessés

Deux morts, une femme et un militaire en civil, en permission dans la région, et plusieurs personnes blessées dont deux gravement atteintes, tel est le bilan du double attentat à la bombe perpétré simultanément au milieu de la journée d’hier par un groupe terroriste à Djebla, dans la commune de Beni-Ksila, située à quelque 80 km à l’ouest du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, apprend-on de bonnes sources. Les deux bombes enfouies, ayant ciblé la Garde communale de Djebla, auraient été, à en croire nos sources actionnées à distance par le groupe armé.

Il était environ 11h lorsque la première bombe, de fabrication artisanale, a explosé à hauteur de l’ex-siège de la Garde communale se trouvant au centre du chef-lieu de Djebla. Au même moment, un deuxième engin explosif retentit près du nouveau siège de la même Garde communale, situé à quelques dizaines de mètres plus loin de l’ex-cantonnement de la police communale de Djebla. Ce double attentat terroriste a fait de nombreux blessés parmi les citoyens. Les blessés ont été immédiatement acheminés vers la structure sanitaire d’Adekar, alors que la mobilisation était à son paroxysme sur les lieux du drame. Deux personnes gravement atteintes seront évacuées vers l’hôpital de Sidi-Aïch, précise notre source. Ce double attentat, attribué au GSPC, affilié à la nébuleuse d’Al-Qaïda, a été commis au moment de l’enterrement d’un fonctionnaire de l’APC, a-t-on appris.

Source Presse algérienne locale