Le lancement de la saison touristique saharienne 2009-2010, qui a débuté samedi, s’annonce prometteuse à considérer les premiers flux de touristes arrivés à Djanet, a indiqué le directeur du tourisme de la wilaya d’Illizi.
Un premier vol charters de 217 touristes européens, alors que trois autres vols charters de touristes européens sont attendus dans la nuit de samedi à dimanche, pour séjourner dans le Tassili N’Ajers, a-t-il précisé.
La direction du tourisme prévoit d’autres vols charters de quelques 800 touristes européens durant ce mois d’octobre, en attendant les autres programmés pour novembre et décembre 2009 et mars 2010. L’on prévoit, rien que pour le marché français, entre décembre et avril, pas moins de 33 vols charters à destination de Djanet, a souligné le directeur du tourisme de la wilaya. Plusieurs agences de voyages françaises spécialisées dans le tourisme de découverte et de dépaysement s’associent en groupe et prévoient, pour la
période janvier-février-mars des charters reliant l’Europe à Tamanrasset via Djanet, a-t-il ajouté.
Outre ceux arrivant par vols charters, d’autres groupes de touristes européens et asiatiques empruntant des vols réguliers et particuliers sont également attendus « en nombre important » affirme de son côté le responsable de l’agence « Zeriba » à Djanet.
Pour le directeur du tourisme d’Illizi, ce « retour » des touristes est la conséquence logique d’une campagne de longue haleine menée par la corporation en direction des principaux pourvoyeurs de ce marché du tourisme saharien.
« L’année 2009-2010 est l’année du retour progressif de la destination désert Algérie », a-t-il dit en évoquant les indicateurs qui confortent cette reprise attendue. Il citera l’implication de la compagnie nationale Air-Algérie et d’autres transporteurs aériens qui  »ont donné de l’essor au produit touristique en consentant des tarifs promotionnels sur le marché, en plus du capital expérience accumulé par les professionnels algériens dans le domaine et ayant permis de convaincre et de donner une image séduisante du pays ».
« Pour l’année 2009-2010, les opérateurs vont proposer le produit classique et assurer une relance progressive du tourisme », a-t-il ajouté. « Dans l’immédiat, l’important est l’effet psychologique induit sur le touriste », souligne le directeur du tourisme de la wilaya de Illizi pour qui l’ambition de la tutelle est de pouvoir proposer par la suite des produits touristiques combinés et diversifiés ».

APSyamaha-tassili-aventure-1