Filippa Hamilton est superbe, elle a 23 ans, elle est mannequin franco-suédoise, et depuis 2002, elle était l’égérie de la maison Ralph Lauren, l’image de la célèbre marque américaine de prêt-à-porter à travers le monde. Etait ? Oui, parce qu’un conflit est en train d’éclater selon lequel la très jolie blonde se serait fait licencier – c’est elle qui l’affirme – pour avoir pris quelques kilos. Elle a ainsi déclaré : « Ils m’ont virée parce qu’ils m’ont dit que j’étais trop grosse pour représenter la firme. Ils m’ont dit que je ne pouvais plus rentrer dans les modèles de la marque parce que j’avais pris quelques kilos ! C’est vraiment triste… » En pleine polémique due à la maigreur de certains mannequins, la maison Ralph Lauren dément cette hypothèse (ils l’ont pourtant terriblement retouchée – comprendre amaigrie – sur une photo pour la campagne japonaise de la marque – 1751293036-la-ravissante-egerie-filippa-hamilton-licenciee-par-ralph-lauren-pour), et que le licenciement de la jeune femme n’a rien à voir avec son poids, qu’elle a été licenciée depuis avril 2009, car son contrat arrivait tout bonnement à terme. Après sept années de bons et loyaux service (elle a commencé à représenter la marque alors qu’elle n’avait que 15 ans : « J’ai toujours travaillé pour eux, je les considère comme ma seconde famille », confie-t-elle), voilà une étrange façon de récompenser la fidélité du mannequin…

Purepeople.com