hacker

Chers lecteurs, chères lectrices,

nous vous informons que Algerie-Focus.com est de nouveau la cible d’attaques de la part de hackers, dont nous ignorons pour l’instant l’identité ( lire le communiqué ci-dessous).

Vous avez du remarquer que le journal est inaccessible par moment. Cela résulte des attaques de types DDOS ( attaques par déni de service) que nous subissons depuis quelques jours. Nous rendons coup pour coup et faisons le nécessaire pour garder le journal en ligne.

Une plainte a été déposée en août auprès de la police. Nous attendons les conclusions de l’enquête pour entamer une procédure judiciaire contre les commanditaires de ces attaques.

Nous comptons sur votre compréhension, car notre force réside dans votre fidélité et dans votre soutien.

La Rédaction

Chers lecteurs, chères lectrices,

Le journal électronique algerie-focus.com est la victime depuis une semaine d’attaques répétées de la part de Hackers (pirates informatiques) qui le rendent inaccessible aux lecteurs, et ce plusieurs fois par jour.

Ce n’est pas la première fois que le journal est la cible de ce genre d’attaques informatiques. Au mois d’avril 2009, algerie-focus.com a dû faire face à une attaque qui a complètement déréglé l’affichage du site. L’équipe technique du journal avait réussi néanmoins à contourner le problème et remettre les choses en place.

Ce qui est nouveau avec cette récente attaque, c’est qu’elle implique l’intervention de professionnels en matière de piratage, puisqu’il s’agit de l’application de la nouvelle technique de hacking , DDOS, appelée aussi « attaque par déni de service » ( voir lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ddos ).

Cette technique est généralement l’œuvre de cybercriminels qui s’en prennent à des sites riches, comme les banques ou les sites commerciaux. Leur but est de soustraire de l’argent à leurs victimes via des demandes de rançons que ces dernières doivent payer pour voir leurs sites débloqués.

Or, algerie-focus.com est un journal d’information généraliste aux ressources financières vraiment limitées. Tout porte à croire donc qu’il s’agit d’attaques dont les motivations sont autres que de l’argent, des attaques destinées vraisemblable à l’empêcher de paraître, dont nous ignorons pour l’instant les commanditaires.

En tout état de cause, la rédaction du journal va porter plainte auprès de la police.nous lui fournisserons tous les éléments d’informations en sa possession à même de lui permettre d’identifier les coupables.

En attendant, l’équipe technique du journal fait de son possible pour remettre le site en ligne après chaque attaque et dans les plus brefs délais.

Nous vous prions, chers lecteurs et chères lectrices, de nous excuser pour cette gêne occasionnée. Nous vous souhaitons un très bon mois de Ramadhan.

L’équipe d’Algerie-Focus

Notez cet article