Le sélectionneur de l’équipe algérienne de football, Rabah Saadane, a souligné mardi à l’APS, sa détermination à aller en conquérant à la phase finale de la CAN-2010 en Angola (10-31 janvier), afin de conforter davantage les récents performances des « Verts » couronnées par une qualification au Mondial 2010 en Afrique du Sud. « J’ai une mission que je tiens à mener jusqu’au bout et également des objectifs à atteindre avec l’ensemble du groupe, Je suis en poste et à aucun moment l’idée de me désister ne m’a effleuré l’esprit », a déclaré le coach algérien, déplorant la publication d’informations de presse « non fondées et fallacieuses » le donnant partant de la barre technique de la sélection algérienne.
Je suis en poste et j’ai une échéance à court terme. Ce n’est pas dans un délai aussi court que je vais quitter. Bien au contraire, je suis extrêmement motivé pour continuer le travail jusqu’au bout ».
Le sélectionneur algérien ne voit au sein de la sélection « aucun obstacle qui puisse l’empêcher de poursuivre sa mission à la barre technique ».
Les coéquipiers de Rafik Saifi boucleront mercredi, le stage d’une dizaine de jours effectué à Castellet, un site qu’ils ont trouvé « propice à une préparation sereine ». « Nous sommes en passe d’achever la seconde phase de notre stage qui a débuté le 1er janvier. Tout se déroule convenablement, comme nous l’avons prévu, aussi bien sur le plan pratique (sur le terrain) que sur le plan organisationnel », a précisé Saadane à l’envoyé de l’APS.
La forte présence des fans de la communauté algérienne en France lors des séances d’entraînement des « Verts », a apporté un peu de couleur à l’ambiance, déjà conviviale, au sein du groupe, a tenu à dire Saadane, mettant l’accent sur l’impact bénéfique de ces « encouragements » sur le moral des joueurs qui s’envoleront jeudi à destination de la capitale angolaise où est domicilié le groupe A de l’Algérie en CAN-2008, aux côtés de l’Angola, le Mali et le Malawi, C’est la formation du Malawi d’ailleurs qui sera le premier adversaire des « Verts », le 11 janvier prochain.
Interrogé sur les objectifs de l’équipe dans le rendez-vous africain, le sélectionneur algérien s’est montré confiant, en affirmant que l’Algérie doit « aller le plus loin possible, selon les capacités de l’équipe bien sûr, et arriver en finale, serait une bonne chose pour nous ».
Lors des deux galops d’entraînement de mardi, une bonne ambiance animait les joueurs qui travaillaient cependant avec sérieux et application, sous l’œil vigilant de Saadane et des membres du staff technique et médical. Il faut dire, en effet, que la sélection bénéficie de tous les moyens de travail et jouit d’une grande attention de la part de l’ensemble des responsables de la délégation algérienne.

APS